Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:24(GMT+8), 17/02/2004
MONDE  

La Chine demande à Moscou de restituer les marchandises saisies par la police

L'ambassade de Chine à Moscou a demande samedi, dans une note diplomatique adressée au ministère russe de l'Intérieur, à la Russie de rendre les marchandises appartenant à des hommes d'affaires chinois saisies au cours des derniers raids de la police sur un marché en gros dans le sud de la capitale russe.

La mission chinoise a demandé au gouvernement russe de prendre des mesures efficaces pour résoudre le problème, tout en appelant la police russe à agir conformément à la loi, à stocker les produits saisis de manière adéquate et à s'abstenir de les vendre ou de les mettre aux enchères.

Lors des opérations menées du 9 au 12 février sur le marché d'Emila, des agents du ministère russe de l'Intérieur ont confisqué des articles sur plus de 300 étalages loués par des marchands chinois accusés de ne pas posséder des papiers légaux.

Les articles ont été importés en Russie par le "dédouanement gris", reconnu par la commission russe des douanes.

En Russie, il existe depuis longtemps les intermédiaires qui soumettent les dédouanements pour les marchandises en gros transportées par avion ou par conteneur. Ayant payé les " compagnies de dédouanement", les expéditeurs de marchandises n'ont pas besoin de négocier avec les autorités de douane.

Les expéditeurs qui ont fait entrer leurs marchandises en Russie par le "dédouanement gris " n'obtiennent toutefois aucun document officiel de déclaration en douanes. L'ambassade de Chine a appelé les entreprises chinoises en Chine à veiller aux risques liés au "dédouanement gris", afin de protéger leurs intérêts.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

L'ambassade de Chine à Moscou a demande samedi, dans une note diplomatique adressée au ministère russe de l'Intérieur, à la Russie de rendre les marchandises appartenant à des hommes d'affaires chinois saisies au cours des derniers raids de la police sur un marché en gros dans le sud de la capitale russe.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.