Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:35(GMT+8), 18/02/2004
VIE SOCIALE  

Shanghai exhorte les jeunes citadins de prendre soins de leurs parents

La Commission chargée des affaires des personnes âgées de Shanghai a commencé à établir un réseau de sécurité pour près d'un million de vieillards vivant seul.

Au fur et à mesure du développement de l'urbanisation de Shanghai et de l'accélération du train de vie des habitants, de plus en plus de jeunes Shanghaïens ont déménagé dans les grandes banlieues tout en laissant leurs vieux parents vivre seul dans le centre-ville. Les jeunes couples sont très occupés par leur travail ou leurs affaires commerciales. Ils prennent très peu de soins de leurs parents. Selon une enquête, à l'heure actuelle, seulement 40% d'enfants interrogés ont des liens permanents avec leurs parents, et 60% d'autres ne le font pas. Une fois que les parents sont tombés malades, leur vie quotidienne deviendrait très difficile.

La Commission chargée des Affaires des personnes âgées de l'Arrondissement Zhabei de Shanghai a avancé une proposition sur la signature de l'acte d'engagement avec les enfants des vieillards vivant seul, acte qui stipule que les enfants ont le devoir de s'occuper de leurs parents vivant en solitude. En effet, ce genre d'acte d'engagement n'a aucun caractère contraignant, il joue tout simplement un rôle d'appel à la bonté chez les adultes.

L'acte d'engagement recommande les enfants de téléphoner une fois par un ou deux jours à leurs parents et de se rendre chez leurs parents une fois par semaine pour mieux connaître l'état de santé de leurs parents. Les enfants devraient faire installer un téléphone fixe dans la maison où habitent leurs parents qui pourront appeler le service d'urgence en cas de nécessité. Ils devraient aussi coopérer avec les agents de service des quartiers d'habitation dans la vérification des appareils électro-ménagers et du four à gaz et de l'état de fonctionnement de chauffage central et de climatiseur.

Les départements intéressés de Shanghai comptent d'établir un réseau de protection plus sûre, plus commode et plus familière des personnes âgées.

On rapporte par ailleurs que le gouvernement français a promulgué récemment un décret stipulant que les enfants ont le devoir de s'occuper de leurs parents et de les informer de leur déplacement. Si les enfants restent indifférents devant la précarité de leurs parents, ils seront poursuivis par la justice.

(CRI)




Sous Cette Rubrique
 

La Commission chargée des affaires des personnes âgées de Shanghai a commencé à établir un réseau de sécurité pour près d'un million de vieillards vivant seul.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.