Li Ruihuan

Président du Comité national de la VIIIe conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), Li Ruihuan a été réélu président du Comité national de la IXe CCPPC.

Li Ruihuan est né en septembre 1934 dans une famille paysanne du district Baodi à Tianjin. De 1951 à 1965, il a travaillé comme menuisier dans une compagnie de construction de Beijing. De 1958 à 1963, il a fréquenté à mi-temps l'institut d'ingénierie en architecture de Beijing et y obtint un certificat de niveau collégial. Inventeur de la "méthode de calcul simplifié " qui a mis à jour la méthode traditionnelle "à la hausse" ayant eu cours depuis des siècles en menuiserie, Li était connu comme un jeune "Lu Ban", un ma?tre-menuisier légendaire de l'ancienne Chine.

Li a joint les rangs du Parti en septembre 1959. Il a assumé les fonctions de secrétaire adjoint du Comité de Parti de la Compagnie de matériaux de Beijing après 1965. De 1966 à 1971, pendant la "révolution culturelle" (1966-1976), il a été persécuté. Après 1971, il a assumé les fonctions de secrétaire du Comité du Parti de l'Usine de bois de construction de Beijing, de secrétaire adjoint du Comité du Parti du Bureau municipal de l'industrie des matériaux de construction de Beijing, de vice-directeur de la Commission municipale de la construction de Beijing et, parralèllement, de chef du Quartier général des travaux d'infrastructure de Beijing, de vice-directeur de la Fédération municipale des syndicats de Beijing et de membre du Comité permanent de la Fédération nationale des syndicats de Chine.

Il a été membre du secrétariat du Comité central de la Ligue de la jeunesse communiste de Chine (LJCC) et vice-président de la Fédération de la jeunesse de Chine, de 1979 à 1981. En 1981 et 1982, il a été membre du Comité permanent du Comité municipal du PCC de Tianjin, vice-maire de la ville et membre du secrétariat du Comité central de la LJCC. Il a été promu au poste de secrétaire adjoint du Comité municipal du PCC de Tianjin et a été maire de la ville de 1982 à 1987.

De 1987 à 1989, Li a été membre du Bureau politique du Comité central du PCC, secrétaire du Comité municipal du PCC de Tianjin et maire de Tianjin.

Il est devenu membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et membre du secrétariat du Comité central en 1989. Il a été réélu membre du Comité permanent du Bureau politique du XIVe Comité central du PCC en 1992. En mars 1993, il a été également réélu président du Comité national de la VIIIe CCPPC. En septembre 1997, il a été réélu membre du Comité permanent du Bureau politique du Xve Comité central du PCC.

Durant l'exercice de ses fonctions à Tianjin, il a réformé le travail gouvernemental de manière audacieuse, en mettant l'accent sur l'amélioration de l'habitation urbaine et du transport public. Son style de travail déterminé et pratique a été largement acclamé par les habitants de l'endroit.

Le peuple de Tianjin se souvient encore de ses émissions de ligne ouverte à la radio et à la télé. Les représentants des citoyens posaient des questions et Li y répondait sur place de manière concrète. Les sujets des discussions ouvertes concernaient habituellement la réforme et des questions sur la vie quotidienne de la population.

Li Ruihuan a été élu membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et membre du secrétariat du Comité central lors de la 4e session plénière du XIIIe Comité central du PCC en 1989. Ses responsabilités portaient sur le domaine idéologique.

Li est un esprit éclairé et studieux. En 1990, il a publié un livre intitulé Faire des choses pratiques pour le peuple.

Au début de 1993, Li a été élu président du Comité national de la VIIIe CCPPC. Après être entré en poste, Li a insufflé une nouvelle vigueur au travail de la CCPPC, grace à ses vues politiques éclairées et à son attitude pratique. Les fonctions essentielles de la CCPPC étaient auparavant décrites comme une consultation politique et une supervision démocratique. Li y a ajouté de nouveaux contenus-- participation aux affaires d'Etat et délibérations. Le Comité central du PCC a publié un avis aux comités du Parti à tous les échelons, leur demandant de créer les conditions pour que les comités locaux de la CCPPC puissent élargir la portée de leur travail. Le statut de la CCPPC s'est ainsi élevé dans la vie politique chinoise.

En 1993, Li a fait une visite officielle au Népal, en Inde et au Pakistan. C'était la première fois qu'un président du Comité national de la CCPPC visitait des pays étrangers depuis 1949. La CCPPC a effectué divers échanges avec des pays étrangers ces cinq dernières années. En 1997, la CCPPC a établi des relations avec 98 institutions de 68 pays et 4 organisations internationales.

Li Ruihuan mémorise beaucoup d'informations grace à sa méthode d'étude. Lors de la 21e rencontre du Comité national de la VIIIe CCPPC, il a recommandé une méthode d'étude qui intègre l'apprentissage de théories à la révision d'expériences et à l'étude de travaux pratiques.

D'une part, dit-il, lire est une forme d'étude; l'application en est une également, et elle est davantage importante. D'autre part, la lecture est, en fait, une étude de travail pratique et le travail est un processus d'apprentissage et d'application de théories.

Passionné d'Opéra de Pékin, Li Ruihuan aime aussi jouer au tennis et au ping-pong et pêcher. Bien qu'il soit un dirigeant de l'Etat, son épouse a gardé son poste d'ouvrière jusqu'à sa retraite.