Dernière mise à jour à 16h27 le 06/04

Page d'accueil>>Economie

Immobilier : sept arrestations dans la Nouvelle Zone de Xiongan

le Quotidien du Peuple en ligne | 06.04.2017 16h24
Immobilier : sept arrestations dans la Nouvelle Zone de Xiongan
Le commerce et la construction ont été interdits dans la Nouvelle Zone de Xiongan pour stabiliser le prix des logements. [Photo/Wang Zhuangfei/China Daily]

Sept personnes ont été arrêtées pour plusieurs violations dans le secteur de l'immobilier de la Nouvelle Zone de Xiongan, un signal fort adressé aux investisseurs montrant la fermeté du gouvernement pour repousser les risques de distorsions sur le marché immobilier, selon plusieurs analystes.

Le comité préparatoire de la zone de Xiongan, un groupe de transition fondé samedi dernier, vient d’annoncer avoir relevé 765 cas de violations et fermé 71 bureaux de vente.

Des infractions intervenues dans la région la moins développée de la province du Hebei, seulement quelques de jours après que le gouvernement central ait fait part de sa décision de choisir trois comtés Xiongxian, Rongcheng et Anxin, comme emplacement de la nouvelle zone pour notamment résoudre les problèmes de pollution et de congestion dans la capitale.

Le gouvernement local a rendu une ordonnance interdisant toute vente immobilière dans la région.

«La zone mettra en œuvre un contrôle très strict dans ce domaine», a expliqué Zhao Kezhi, le chef du Parti de la province du Hebei. «Punir les activités illégales conformément aux lois et exposer ces cas au public en temps opportun aidera à avertir les autres» a-t-il déclaré.

Une propriétaire à Xiongan, surnommée Wang, a confié qu’un acheteur potentiel, une femme à la retraite de Beijing, a hésité à acheter sa maison après l'annonce.

Wang a acheté la maison de 160 mètres carrés pour 5 700 yuans (774,17 euros) par m2 il y a six ans, mais qu’elle espère vendre sa demeure 30 000 yuans le mètre carré.

«La frénésie immobilière récente à Xiongan ne vient apparemment pas de personnes qui sont prêtes à faire des investissements à long terme pour aider à stimuler la croissance régionale», a souligné Yan Yuejin, chercheur à la E-house China R & D Institute.

Yan s’attend à ce que le gouvernement étende ces contrôles dans plusieurs secteurs, y compris la vente et l'achat de terres en milieu rural, car il y a encore de nombreux spéculateurs qui parient sur flambée des prix, alors que des politiques locales pour la vente des terrains doivent être mises en place.

A l'avenir, des sanctions et contrôles stricts ne seront pas suffisants pour tout arranger, selon Wu Hequan, chef adjoint du comité consultatif d'experts sur le développement collaboratif de Beijing, Tianjin et du Hebei dans le cadre du Conseil des affaires d'Etat.

«Le gouvernement a besoin de trouver des mesures sur du long terme pour rendre le logement abordable pour les plus talentueux», a-t-il noté.

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :