Dernière mise à jour à 16h45 le 12/04

Page d'accueil>>Economie

La nouvelle zone de Xiongan ciblée par des entreprises d'Etat

le Quotidien du Peuple en ligne | 11.04.2017 15h57

Plus de 30 compagnies centrales appartenant à l'Etat, venant des industries de l'électricité, de l'infrastructure et du transport, lorgnent sur les opportunités d'affaires prévues pour la nouvelle Zone de Xiongan dans la province du Hebei, selon le plus haut régulateur des entreprises publiques du pays.

Ces sociétés, comprenant China Telecommunications Corp, China Eastern Airlines, China National Machinery Industry Corp et China Energy Engineering Corp, ont tous tenu des réunions de haut rang pour discuter de plans visant à développer de nouveaux domaines, selon le site Internet de la Commission d'administration et de supervision des actifs des entreprises d'Etat.

Pour assurer un approvisionnement suffisant en énergie propre, China National Offshore Oil Corp va construire un pipeline de gaz naturel liquéfié (GNL) dans la nouvelle région de Xiongan, et étendre son réseau d'approvisionnement en reliant sa base de production dans la région autonome de Mongolie intérieure aux marchés de consommation du nord de la Chine.

«La nouvelle zone va certainement amener des personnes, capitaux et biens de consommation, ce qui va obliger les firmes à construire des hôpitaux, parcs industriels, routes, aéroports, et installations d'approvisionnement en eau et énergie», a indiqué Lu Huapu, professeur à l'Université Tsinghua et membre du Comité d'experts conseillers sur le développement intégré des provinces Beijing-Tianjin-Hebei.

D'après l'enseignant, les entreprises publiques centrales, en particulier celles évoluant dans les infrastructures, les télécommunications et les transports, ne seront pas seulement les premières à déménager leur siège et leurs filiales dans la nouvelle zone, mais également le premier groupe de sous-traitants à construire les infrastructures de la région.

«Les bâtiments, les transports en commun, le stationnement, la gestion du trafic et la logistique devraient être gérés par des systèmes intelligents», a souligné Liu Qitao, président de la China Communications Construction.

La China Construction Bank y établira une structure de premier plan pour coordonner les activités de l'entreprise dans la nouvelle zone depuis son siège à Beijing, avec la mise en place d'une branche régionale dans la nouvelle zone.

Le China Merchants Group soutiendra financièrement Xiongan dans tous les aspects, y compris les prêts bancaires, les obligations, le financement, les partenariats public-privé et les activités d'inscription à la cote officielle.

Pour les sociétés publiques centrales, la réalisation de grands projets dans cette nouvelle zone est plus pratique que la conduite d'activités similaires sur les marchés étrangers. «Ces compagnies ont plus de facilité pour obtenir un soutien financier et politique sur le marché intérieur et il y a moins de risques», a fait remarquer Li Jin, chercheur et chef de projet du China Enterprise Research Institute.

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     
serge   2017-04-11197.158.74.*
cette zone de Xiongan devrait être reliée directement a la route économique de la soie et aux corridores economiques transfrontaliers.

Conseils de la rédaction :