Flash :

Le plus ancien fossile d'un carnivore découvert au Tibet Les Google Glass seront munies d'écouteurs Cui Jian à Rome pour présenter son film «Blue Sky Bones» Racisme : une ministre française comparée à un singe par un journal Héroïque, un étudiant chinois honoré au Japon Les coulisses du défilé Victoria's Secret 2013 Jessica Chastain pose élégante pour Vogue 7 morts dans un incendie de bus en Inde Les changements de la mode en Chine depuis 1978 La nouvelle ceinture économique sur la route de la Soie : une marche de la Chine vers l'ouest ? Le moteur de recherche Baidu poursuivi pour violation de droit d'auteur Le moteur de recherche Baidu poursuivi pour violation de droit d'auteur RDC : la MONUSCO n'a pas vu la présence des militaires rwandais au Nord-Kivu RDC : après le M23, la MONUSCO va s'attaquer aux autres groupes armés dans l'est (PAPIER GENERAL) Mali : des femmes et de jeunes favorables au MNLA occupent les locaux gouvernementaux à Kidal Mali: le PM malien à Gao pour le lancement du plan d' urgence initié pour les trois régions du nord La Zambie se dit prête à dialoguer avec les sociétés minières sur les défis opérationnels Les employeurs belges saluent l'accord sino-belge visant à éviter la double imposition La société chinoise Huawei gagne un prix Business pour ses services aux Emirats arabes unis Huawei appelle à une coopération internationale pour relever les défis de la cybersécurité

Beijing  Ensoleillé  14℃~0℃  City Forecast
Français>>Sci-Edu

Le plus ancien fossile d'un carnivore découvert au Tibet

( le Quotidien du Peuple en ligne )

14.11.2013 à 17h10

Selon les paléobiologistes, cette nouvelle espèce nommée Panthera blytheae ressemble aux léopards des neiges vivants aujourd'hui.

Le plus ancien fossile de grands félins, une espèce inconnue jusqu'aujourd'hui et « similaire aux léopard des neiges », a été découvert dans l'Himalaya.

Des fragments de crâne de ce grand fauve récemment nommé Panthera blytheae aurait de 4.1 à 5.95 millions d'années. Sa présence au Tibet soutient la théorie que de grands félins auraient évolué en Asie centrale avant de se répandre vers d'autres régions.

Cette découverte, publiée dans le Royal Society journal Proceedings B, a été faite par des paléobiologistes américains et chinois, qui ont utilisé des données anatomiques et l'AND pour déterminer que les restes de crânes appartenaient à une sorte de grand chat déjà disparu, dont le territoire couvre de nombreuses de régions où vivent d'autres espèces similaires et existantes de nos jours.

«Cet espèce est très proche des léopards des neiges qui vivent encore, ayant un front large et un court visage. Mais un peu plus petit, plutôt de la taille d'une panthère nébuleuse », a expliqué le Dr. Jack Tseng, l'auteur principal de la découverte venu de l'University of Southern California. «Cela répond à beaucoup de questions que nous avions sur la façon dont ces animaux ont évolué et se sont répandus dans le monde entier. Des biologistes ont supposé que les grands félins étaient nés en Asie. Cependant, il y avait une division entre les données ADN et les archives des fossiles», a-t-il ajouté.

Une découverte surprenante

Appelée les “grands chats” la sous-famille Pantherinae comprend les lions, les jaguars, les tigres, les léopards, les léopards des neiges et les panthères nébuleuses. Leur ADN suggère qu'ils divergent de leurs cousins de la sous-famille Felinae, qui comprend les pumas, les lynxs et les chats domestiques, il y a environ 6.37 millions d'années.

Mais les premiers fossiles déjà trouvés ne dataient que de 3.6 millions d'années. Des fragments de dent découverts par Mary Leakey dans les années 1970 à Laetoli en Tanzanie, un célèbre site hominien. Ces nouveaux fossiles ont été déterrés lors d'une expédition en 2010 dans le bassin de Zanda dans le sud-ouest du plateau tibétain, mené par l'équipe dont le Dr Tseng et sa femme Juan Liu, qui est également paléobiologiste.

Ils ont trouvé plus de cent fragments deposes sur une falaise erode par une rivière, dont les restes d'un crâne de grand félin écrasé mais en grande partie. « Nous étions étonnés de découvrir le fossile d'un félin dans ce bassin, a confié le Dr Tseng à BBC News. «Généralement on découvre des restes d'antilopes et de rhinocéros… Mais ce site est particulier, on y a découvert plusieurs carnivores, comme des blaireaux, des belettes et des renards».

Parmi ces os déterrés figurent sept fragments de crâne appartenant à au moins trois félins, dont un est presque complet. Ils ont été datés à l'aide de la magnétostratigraphie, qui est basée sur les inversions historiques du champ magnétique de la Terre enregistrées dans les couches des roches.

Le résultat de ces ossements remonterait à une histoire de 4.10 à 5.95 millions d'années et le crâne complet est estimé à environ 4.4 millions d'années.

«C'est une découverte très significative, parce qu'elle a comblé la lacune dans le register des fossiles, s'est félicité le Dr Manabu Sakamoto de l'Université de Bristol, un expert de l'évolution de Panthera. Cela apporte un fort soutien à l'hypothèse que les grands félins sont d'origine asiatique et nous donne un aperçu sur les traits des anciens grands fauves et leur habitats.

Cependant, un autre expert des grands fauves, le Professeur William Murphy de l'Université Texas A&M reste sceptique : «Les auteurs de la découverte estiment que le crâne ressemble à celui des léopards des neiges, c'est une hypothèse peu probante basée seulement sur des caractères morphologiques. D'ailleurs, la parenté à base morphologique est incompatible avec l'arbre phylogénétique des félins vivants, a-t-il expliqué à BBC News. Il est probable que les fossiles découverts appartiennent aux ancêtres des félins d'aujourd'hui. Des squelettes plus complets pourraient les aider à confirmer leurs conclusions».

Le Dr. Tseng et son équipe envisagent de retourner sur le site de découverte l'été prochain es espérant trouver d'autres spécimens.


[1] [2]



Articles recommandés:

L'art du maquillage : des sculptures à partir d'un bâton de rouges à lèvres

Dix inventions qui nous font voyager de la science-fiction à la réalité

Le « jetman » suisse Yves Rossi ajoute le Mont Fuji à son tableau de chasse

L'impression 3D, une magie prometteuse

Les femmes les plus sexy aux yeux des « otaku »

Oscar : films d'animation présélectionnés

Le satellite Goce va retomber sur Terre

Un adorable panda dans le rôle de la grande évasion

Lady Gaga pose sans artifices pour Glamour

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction