Flash :

Des pandas chinois superstars à Édimbourg Le ministre chinois des Sciences et des Technologies réélu président d'un parti non-communiste La police protège un fourgon blindé transportant 600 millions de Yuans renversé sur une route du Guangxi La NASA diffuse des images de la Terre la nuit Les premières femmes pilotes de chasse chinoises en exercice de lancement de missiles air-sol Chine : la majorité des cols blancs connaissent des troubles du sommeil Inventaire des moments les plus embarrassants en 2012 Le danger d'un « tricycle scolaire » transportant douze enfants L'Équipe type UEFA 2012 : Messi, Ronaldo et Iniesta nominés, absence de Marcelo et de Robben Extraordinaire! Une grenouille de verre à Costa Rica Augmentation des nuitées enregistrée par l'hôtellerie suisse en octobre 2012 Les pourparlers de Doha sont susceptibles d'avancer sur l'aide aux pays en développement (un haut responsable chinois ) Guinée-Bissau : la situation politique a aggravé la prévalence du VIH-SIDA (SYNTHESE) Le ministre français de l'Economie pressenti à la tête de l'Eurogroupe (presse française) Sept morts et au moins 57 blessés dans les heurts communautaires dans la ville libanaise de Tripoli France : poursuite des discussions Copé-Fillon pour une issue à la crise de l'UMP Le président français reçoit son homologue tchadien La France réitère sa demande d'évacuation sanitaire de l'ex-PDG d' Elf emprisonné au Togo La France espère qu'une opération militaire africaine pourra commencer à se déployer dès que possible au Mali (Quai d'Orsay) Human Rights Watch demande au gouvernement guinéen à traduire en justice les auteurs du massacre du stade

Beijing  Très nuageux~Ensoleillé  -2℃~-8℃  City Forecast
Français>>Afrique

Madagascar : le projet de loi de finances 2013 adopté par le Parlement (SYNTHESE)

( Xinhua )

06.12.2012 à 13h22

Le projet de Loi de finances 2013 a été adopté par les parlementaires mardi au cours des séances plénières.

Dans ce projet de loi de finances 2013, la politique de rigueur budgétaire sera maintenue ainsi que l'application de l'approche budget de programme dans la gestion financière et budgétaire.

La volonté du gouvernement malgache de tenir à des élections acceptées par tous et par la communauté internationale afin de mettre un terme à la transition est traduite dans ce projet de Loi de Finances, a-t-on indiqué.

Par ailleurs, les besoins à caractère sociaux concernant la santé et l'éducation, ainsi que le bon fonctionnement de l' Administration sont également pris en compte.

En matière de croissance économique, ce projet de loi estime une croissance économique à 2,8% pour 2013. Les secteurs primaire, secondaire et tertiaire connaîtront une croissance, respectivement, de 2,5%, 3,7% et 2,9%.

Quand à l'inflation, le gouvernement malgache estime dans ce projet qu'elle sera en moyenne de 7,4% pour 2013 contre 6,2% en 2012. La stabilité relative des cours des produits de base tels que le pétrole et les matières premières dû au ralentissement économique mondial explique cette faible inflation pour 2012. En ce qui concerne les recettes publiques 2013, elles reposent sur une prévision de recouvrement conforme à l'évolution de la production domestique et du commerce extérieur. Une politique fiscale incitative qui vise à stimuler le potentiel de croissance de l'économie, préservant ainsi les recettes de l'Etat, est également en vue, a-t-on précisé.

A cet effet, une hausse modérée de l'ordre de 323,2 milliards d' Ariary des recettes fiscales est escomptée, allant de 2.397,8 milliards en 2012 à 2.721 milliards d'Ariary en 2013. (1 dollar équivaut à 2.000 Ariary). Le taux de pression fiscale escompté est alors de 11,4%.

Les dépenses publiques, quant à elles, vont augmenter de 264,3 milliards d'Ariary en 2013 par rapport aux prévisions de la Loi de Finances 2012, tout en respectant l'austérité budgétaire.

En outre, les dépenses courantes passeront de 2.329,5 milliards Ariary inscrites dans la Loi de Finances 2012 à 2.378 milliards d' Ariary, soit une hausse de 2,1%, liée à la tenue des élections pour la mise en place de la quatrième République et à la nécessité d'assurer le bon fonctionnement de l'Administration.

Quant aux dépenses en capital, elles connaîtront une légère hausse de 6,7% par rapport à la Loi de Finances 2012, en raison de la hausse du financement intérieur.

Pour ce qui est des prévisions de la transition au niveau du secteur extérieur, les exportations de biens vont augmenter en 2013, de 10,9% du fait notamment de la hausse significative des exportations de produits miniers de 30,9% tandis que les exportations des produits de rente enregistreront une hausse de 9, 6%.

Par ailleurs, les importations des biens augmenteront de 8,6% dont 22,2% pour les matières premières et 13,9% pour les importations des zones franches conformément aux besoins requis par les objectifs de croissance.

Les tendances observées sur l'évolution des exportations et des importations vont ainsi se traduire par une amélioration du taux de couverture des échanges commerciaux.

Compte tenu de l'évolution des échanges extérieurs, les perspectives pour 2013 prévoient une légère dépréciation du taux de change nominal de 1,6% en Ariary par DTS (Droits de tirages spéciaux) sur moyenne période. Ainsi, le taux de change passera de 3.381,9 Ariary pour 1 DTS en 2012 à 3.437,1 Ariary en 2013. On observera en fin de période une légère augmentation des avoirs extérieurs de la Banque Centrale de Madagascar.

Ce projet de loi de finances 2013 sera soumis pour conformité à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) malgache et pour promulgation à la présidence de la transition.


Articles recommandés:<