Dernière mise à jour à 16h02 le 31/03

Page d'accueil>>Economie

Internationalisation de l'économie française en 2016

le Quotidien du Peuple en ligne | 31.03.2017 16h01

Le «Rapport sur l'internationalisation de l'économie française - Bilan 2016 des investissements étrangers en France », publié mardi 21 mars par Business France à Paris, est l'analyse des décisions d'investissements étrangers et leur contribution à l'économie française.

L'Allemagne est devenue en 2016 le premier investisseur étranger de l'Hexagone, juste devant les Etats-Unis, a montré le rapport.

Selon le document, la Chine pointe à la 7e place (deuxième investisseur asiatique), avec 51 projets d'investissement, soit en moyenne une décision par semaine. En 2016, la France a accueilli 14% des projets d'investissement chinois menés en Europe, devenant ainsi le 2e pays d'accueil des investissements créateurs d'emploi en provenance de la Chine, à égalité avec le Royaume-Uni et juste derrière l'Allemagne.

Les entreprises chinoises et hongkongaises privilégient le financement des centres de décision et unités de production, à l'instar des implantations de la