Dernière mise à jour à 11h16 le 26/05

Page d'accueil>>Afrique

France : Trois lauréates de la Fondation Women In Africa présentes à l'événement Viva Technology

Xinhua | 26.05.2018 11h19

Pour la première fois, le continent africain est représenté avec un stand dédié à ses innovations, [email protected], au salon des nouvelles technologies Viva Technology qui se tient à Paris du 24 au 26 mai, en présence de trois lauréates 2017 de la Fondation Women In Africa (WIA) Philanthropy, comme elle l'a indiqué ce vendredi par communiqué.

Au total, 50 start-ups africaines présentent leurs solutions en matière d'innovation technologique avec Arielle Ahouansou pour Kea Medicals (Bénin), Zineb Idrissi Kaitouni pour Dabadoc (Maroc) et Vivian Nwakah pour Medsaf (Nigeria).

"Sept des dix pays au monde où le nombre d'internautes augmente le plus rapidement se situent en Afrique. A cet égard, soutenir les femmes qui disruptent l'avenir du continent grâce aux innovations technologiques s'impose comme un investissement gagnant et durable pour les économies africaines et internationales", a indiqué la Fondation.

Après avoir récompensé 16 femmes entrepreneures africaines, issues de 30 pays en 2017, la Fondation Women In Africa (WIA) Philanthropy a annoncé la tenue d'une réunion les 27 et 28 septembre 2018, à Marrakech, d'une promotion de 54 lauréates - une par pays du continent - lors du Sommet mondial WIA Initiative, ce qui est une "première mondiale".

À ce jour, 1 200 candidatures de 52 pays d'Afrique ont été reçues pour ce "Projet 54", et toutes seront examinées en juin prochain pour permettre la sélection des lauréates par un jury international présidé par Fatoumata Ba, Co-founder Jumia, CEO Janngo, marraine de la Fondation.

Les 54 lauréates seront présentées lors de la soirée WIA Revelations Night du deuxième Sommet Mondial Women in Africa Initiative qui se tiendra à Marrakech les 27 et 28 septembre prochains. Elles bénéficieront à cette occasion "d'un rayonnement international, d'un networking conséquent auprès de plus de cinq cents leaders et investisseurs majeurs, d'une formation sur mesure proposée par l'un des établissements du groupe Honoris sur le continent et d'un accès à une plateforme dédiée de formation WIA (MOOC thématiques sur la prise de parole, le pitch, les opportunités business, ...). Elles intégreront la plateforme digitale WIA Entrepreneur's Club pour augmenter les interconnexions de ces femmes qui vont changer l'Afrique", a précisé la Fondation.

"Nous avons fort à apprendre de la grande résilience des femmes arficaines qui vont construire l'avenir du continent, à force d'innovations et de technologies disruptives. Leurs talents et leurs projets se doivent d'être mis en lumière et accompagnés. Elles pourraient bien nous offrir des perspectives insoupçonnées !", a souligné Marine Liboz Thomas, Présidente de la Fondation WIA Philanthropy.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)
Partagez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •     

Conseils de la rédaction :