Dernière mise à jour à 11h14 le 15/03

Page d'accueil>>Sci-Edu

Tsinghua Unigroup va développer des puces avec la société britannique Dialog Semiconductor

le Quotidien du Peuple en ligne | 15.03.2017 11h13
Tsinghua Unigroup va développer des puces avec la société britannique Dialog Semiconductor
Un chercheur utilise un microscope lors de travaux de recherche pour concevoir et développer un produit semi-conducteur dans un centre de recherche Tsinghua Unigroup à Beijing. [Photo / Agences]

La société Beijing-Tsinghua Unigroup Ltd s'est associée à l'entreprise britannique Dialog Semiconductor Plc pour développer des puces de smartphones, dans un accord qui aidera le géant de la technologie chinoise à étendre son empire croissant dans le domaine des semi-conducteurs.

Spreadtrum RDA, filiale de développement mobile d'Unigroup, et le fournisseur britannique de puces pour iPhones et iPads d'Apple envisagent de créer une coentreprise dans l'Est de la Chine, dans laquelle les deux entreprises concevront conjointement des composants destinés aux communications.

Dialog, qui tire près de 70% de ses revenus d'Apple selon les données compilées par Bloomberg, apportera son aide à Unigroup sous la forme de la technologie cruciale de gestion de l'énergie mobile, en échange d'un plus grand accès au marché des smartphones et de l'Internet des choses en Chine.

La société chinoise souhaite être davantage présente dans le domaine de l'Internet des choses, un marché appelée à s'épanouir au cours des prochaines années, à mesure que les appareils domestiques deviendront de plus en plus connectés. Unigroup prépare simultanément une expansion ambitieuse dans le secteur des puces à mémoire.

Unigroup a commencé à construire un complexe de production de puces à mémoire d'une valeur de 30 milliards de Dollars US en Chine, qui deviendra le plus grand du pays lorsqu'il sera terminé.

Spreadtrum RDA prévoit quant à elle de lancer sa première puce pour les réseaux sans fil de cinquième génération en 2018.

Le président de Spreadtrum RDA, Leo Li, a déclaré : « Nous avons commencé en tant que fabricant bas de gamme, et maintenant, après des années d'investissement dans la recherche et le développement, nous sommes impatients d'obtenir une plus grande présence dans le secteur haut de gamme. C'est pourquoi nous nous sommes alliés avec Dialog ».

Unigroup a acheté Spreadtrum Communications et RDA Microelectronics Inc il ya environ trois ans et les a fusionnées pour former une nouvelle unité de puces pour mobile, qui concurrence maintenant MediaTek Inc sur le segment de marché inférieur tandis que Qualcomm Inc domine le segment supérieur.

Selon Leo Li, le plus gros client de Spreadtrum RDA est aujourd'hui Samsung Electronics Co.

Spreadtrum RDA a affiché des revenus de 12 milliards de Yuans (1,7 milliard de Dollars US) en 2016, en hausse par rapport aux 10,9 milliards de Yuans enregistrés un an plus tôt, a annoncé la société jeudi dernier. Selon son site Internet, elle est maintenant évaluée à environ 8,5 milliards de Dollars US.

Interrogé sur les rumeurs faisant état d'une possible introduction en bourse dans un futur proche, Leo Li s'est contenté de dire que le concepteur de puce aura peut-être besoin de réunir des capitaux à l'avenir pour acheter des sociétés et des brevets, mais a refusé d'en dire davantage, concluant en disant : « Dans l'industrie mondiale de fabrication de puces pour smartphones, c'est une situation de type Trois Royaumes. Qualcomm, MediaTek et Spreadtrum RDA sont les trois seuls acteurs majeurs ».

(Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)
Partez cet article sur :
  • Votre pseudo
  •